Recours aux chiens pour le sauvetage aquatique

17 juin 2019 de Paolo Zambianchi

Le recours aux chiens de sauvetage aquatique est une longue tradition en Amérique, où des Terre-Neuve ont été utilisés dés la fin du 19e  si.cle par les colons des îles du même nom pour traîner les filets et tirer les barques à travers le ressac.

L’un de ces chiens aurait sauvé un enfant des eaux en 1895. Le premier examen de sauvetage aquatique avec des chiens a eu lieu en 1973 au Michigan. Des chiens de sauvetage spécialement éduqués sont également en service « officiel » sur certaines plages de France et d’Italie, par exemple.

Un exemple italien

La plupart des accidents de natation se produisent durant les mois de plein été. Durant cette période critique, les sauveteurs italiens mettent à profit la force musculaire des chiens de sauvetage aquatique pour les assister dans leur tâche. Les Terre-Neuve, qui pèsent 70 kilos, on un instinct inné de sauveteur. Ils sautent d’un hélicoptère ou d’un bateau pour sauver des personnes de la noyade.

Qu’en est-il du sauvetage aquatique en Suisse ?

En Suisse, les chiens ne sont pas utilisés dans la chaîne de sauvetage. Le travail de sauvetage aquatique en Suisse est resté jusqu’ici une formation sportive canine qui se déroule en trois étapes jusqu’au brevet de sauvetage proprement dit (WAH I - IV). Comme pour les chiens d’avalanche et de catastrophe, le travail de sauvetage aquatique s’entend comme un travail d’équipe entre le chien et le maîtrechien. Le chien n’est pas un instrument de sauvetage indépendant, mais un auxiliaire du sauveteur humain grâce à ses capacités, son instinct de l’eau, sa persévérance à la nage et sa soumission consentie. Le travail de sauvetage aquatique est encore peu connu en Suisse, raison pour laquelle il n’y a pas encore trouvé d’application pratique, contrairement aux pays voisins. Nous distinguons le travail aquatique et le sauvetage aquatique. Les chiens dûment formés pourraient fort bien être utilisés dans des patrouilles sur les lacs et les rivières, durant les traversées d’un lac à la nage ou autres tâches similaires, en collaboration avec des sauveteurs qualifiés de la police du lac ou de la Société Suisse de Sauvetage.

Quels chiens utiliser pour le travail aquatique ?

En principe, le travail aquatique est à la portée de n’importe quel chien qui a du plaisir à se trouver dans cet élément. A partir du niveau 2, l’examen s’adressera plutôt à des chiens (de race ou bâtards) de grande taille, car il s’agit alors de ramener à terre des personnes et des bateaux, ce qui exige passablement de force et d’endurance. Ne l’oublions jamais : les chiens de sauvetage sont tous des sportifs de haut niveau.

Travail de relations publiques et coopération internationale

Depuis quelques années, nous nous employons à mieux faire connaître le sauvetage aquatique en Suisse. A cette fin, nous organisons des événements, par exemple avec des enfants, ou participons à diverses activités. C’est ainsi que nous avons été invités à présenter notre travail à l’occasion d’un anniversaire officiel dans une piscine ou lors d’expositions où nous avions monté notre propre bassin, comme la Swissnautic 2013 à Berne ou Animalia 2012 à Stuttgart.

Présentation de notre club

Le club de chiens de sauvetage aquatique « SeeRettungs- Hund » compte actuellement 12 membres. L’entraînement étant très long et très coûteux en matériel, c’est en petits groupes qu’il est le plus efficace. Le club a été fondé en 2010 par Gerhard Käser et Béatrice Jordi Schenker, qui possèdent respectivement 13 ans et 8 ans d’expérience en travail aquatique. A nous deux, nous avons déjà passé de nombreux examens avec succès.

Cela dit, le travail de sauvetage aquatique est avant tout une occupation utile pour gros à très gros chiens qui aiment l’eau, avec ou sans pedigree. La nage est excellente pour ménager les articulations et les exercices sportifs permettent aux chiens d’utiliser pleinement leur potentiel mental. Bien entendu, leurs maîtres doivent également apprécier le travail dans l’eau froide, car nous avons beau porter une combinaison protectrice en néoprène, il faut une certaine abnégation pour tenir le rôle de figurant pour les autres chiens par une température ambiante et aquatique de 6 °C.

Plus d'informations: www.seerettungshund.ch

<  Vers l'aperçu

Derniers articles

Les feuilles colorées tombent ...

01.10.2019 de Andrea Meyer

Vers l'article

Herboristerie

29.07.2019 de Paolo Zambianchi

Vers l'article

DÉGUSTATION GRATUITE

Commander